Compagnie La Voûte

La Voûte ?

La compagnie La Voûte voit le Jour en 2020. Crée par Jeanne Bourgois, Elsa Gadpaille et Felix Roloff, elle offre un nouveau terrain de jeu et un espace de création originale autour du cirque, du clown et de la danse.

La Voûte veut offrir une écriture sensible. Une création où les sensibilités et fragilités humaines sont la source d’une recherche artistique poétique.

En s’appuyant sur le corps comme point de départ, La Voûte cherche le minuscule du corps pour percevoir l’histoire qu’il nous raconte… Chercher l’instant où le corps dépasse l’acteur, le danseur et le circassien.

Quelle est la petite histoire racontée par le corps ? Comment évolue-t-elle à travers le prisme de l’auteur ?

Jeanne Bourgois

 … clown interprète et fil de feriste, découvre jeune les arts du cirque avec la compagnie les Arrosés. Sensible a la poésie et à la liberté de création des arts du cirque, elle poursuit sa pratique à l’école de Cirque la Batoude à Beauvais. Elle se forme au BPJEPS et travaille pendant quatre ans au Cirque du Bout du Monde en tant que formatrice.

Attiré par le clown, elle suit plusieurs stages, entre autres avec Joël Colas, Hervé Langlois, Jacques Motte, Gilles Defacque et Sylvie Bernard. Cette discipline la convainc d’arrêter l’enseignement pour se donner pleinement au clown, à la pratique du fil d’équilibre et à la création.

Elle se découvre alors à la scène et au public en créant des numéros qu’elle présente au cours de scènes ouvertes. Le numéro de jeu burlesque La belle et la Bête, crée en 2018, est joué dans des festivals d’art de rue.

Grace à la rencontre avec Elsa Gadpaille en 2016, Jeanne découvre la percussion corporelle. Attirée par cette discipline musicale et corporelle, elle affine sa pratique par le biais de stages menés par Thierry Bluy et Johannes Burg des Stomps. En 2019, elle crée avec Elsa Gadpaille le spectacle Poicophonie avec le Cirque du Bout du Monde. Un duo clownesque et percu-corpogobelistique . Pour cette création, elle travaille avec Thomas Dequidt pour la mise en scène.

Felix Roloff

… jongleur et fil de feriste allemand, formé aux Jonglierkatakomben à Berlin entre autres par Stefan Sing et Jérôme Thomas, et aux arts du mime à l’école « DIE ETAGE – school for performing and fine arts », s’intéresse depuis ses premières créations au lien entre la musique et le geste.

Il a travaillé entre autres avec le saxophoniste Jonas Pieper et le beat-boxer Thomas Dietsch. Avec ce dernier, il a créé le spectacle L’histoire de la Ballebox.

Il se forme depuis à la danse sur fil tendu. Pour son solo Nestor, créé en 2013, il a collaboré avec le compositeur et pianiste Antoine Chartier pour approfondir le concept de la visibilité sonore.

Depuis 2016, il travaille avec le musicien Marc Gosselin, plus particulièrement sur les liens entre les gestes et les mots. Ensemble ils créent en 2017 le spectacle Le Voleur de Mots, mis en scène par Nicolas Madrecki et Sébastien Peyre. Pour ce dernier ils collaborent également avec la peintre Phoebe Dingwall.

Elsa Gadpaille

… danse depuis toute petite. Pour elle, il s’agit d’un moyen d’expression à part entière. C’est en allant au spectacle de la Compagnie Méli Mélo A quoi tu penches ? qu’elle décide de finaliser son cursus universitaire (STAPS) à Lille pour intégrer le CRAC de Lomme où elle sera adhérente et formatrice aux arts du cirque pendant 7 ans.

L’envie de scène ne la quittera plus. Pluridisciplinaire, elle crée différents numéros : trapèze, mât chinois, porté acrobatique. Elle choisit de rejoindre le Cirque du Bout du Monde où elle continue d’enseigner et rencontre Jeanne Bourgois.

Parallèle-ment à son activité professionnelle d’enseignante des arts du cirque, elle continue de se former via différents stages ; de clown avec Joël Colas, Jacques Motte, Gilles Defacque, Sylvie Bernard et Eric Blouet ; de percussion corporelle avec Thierry Bluy, Johannes Bohun des Stomps ; et de danse swing avec des professeurs internationaux en France, en Italie, en Suède. En 2017, Elsa reprend un rôle et participe à sept représentations du spectacle Peek & Boo de la Compagnie 3 Secondes. En 2018, elle crée des performances en danse swing avec les Petites laitues et Swing roquette et enseigne au sein de l’îlot Balboa.

En 2019, elle crée avec Jeanne Bourgois le spectacle Poicophonie avec le Cirque du Bout du Monde. Un duo clownesque et percu-corpogobelistique . Pour cette création, elle travaille avec Thomas Dequidt pour la mise en scène